Invitée à prolonger l’été à la radio polonaise…

Le mardi 3 septembre dernier, j’ai eu l’honneur et le plaisir d’être invitée par la radio publique polonaise (Polskie Radio) Czwórka à venir prolonger l’été avec le journaliste Krzysztof Grzybowski dans l’émission « 4 do 4 ».

Krzysztof Grzybowski s’intéressait à la Côte d’Azur (Lazurowe Wybrzeże) comme destination idéale pour partir en vacances à l’automne non loin de la Pologne  – et à raison. Nous avons parlé de Nice, d’Èze, de Saint Paul de Vence et d’Aix en Provence – il fallait malheureusement se limiter, sinon j’y serai encore ;-)

Emission en libre écoute (en polonais) sur http://www.polskieradio.pl/10/485/Artykul/923987,Francuski-sposob-na-to-zeby-odzyskac-wakacje-

Publié dans Coups de coeur | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Ce mercredi 5 juin, Beata de Robien, écrivain, sera l’invité de Bonjour Polska!

LOGO_bonjourPolskaCe mercredi 5 juin à 10h, Beata de Robien sera mon invitée dans mon émission Bonjour Polska! Czyli spoktania po francusku. J’ai eu le plaisir d’enregistrer cette émission avec l’écrivain polonaise lors de sa dernière venue à Varsovie à l’occasion du Salon du livre de Varsovie au mois de mai.

Je puis donc déjà vous dire que nous avons passé un agréable moment radiophonique, lors duquel Beata nous a parlé de sa vie en Pologne puis en France depuis 1974, de son rapport à la langue française, et de son métier d’écrivain et surtout de son dernier livre, “Fugue Polonaise” (éd. Albin Michel, disponible en version papier et en version électronique).
Beata nous a apporté trois intermèdes musicaux (très) polonais. Vous nous en direz des nouvelles… ;-)

Fugue polonaise okladkaBeata de Robien a notamment écrit Le Nain du roi de Pologne (Karzeł króla jegomości),  Roman de la Pologne (Opowieść o Polsce) et une biographie de Eleanor Roosevelt (Les passions d’une présidente : Eleanor Roosevelt, également traduit en polonais : Eleanor Roosevelt : między namiętnością a polityką, Swiat Książki).

 

Je vous donne donc rendez-vous ce mercredi à 10h sur http://www.radiownet.pl

A consulter aussi :

* la page de l’ambassade de Pologne à Paris qui relate la rencontre avec l’auteur sur invitation de l’ambassadeur de Pologne, Tomasz Orłowski, fin mars 2013

* l’article de l’Association des Polonais Diplômés des Grandes Ecoles Françaises (APGEF)

Suivez l’émission sur la page de l’émission : http://www.radiownet.pl/#/etery/bonjour-polska-czyli-spotkania-po-francusku

Ou sur la page Facebook : https://www.facebook.com/bonjour.polska

Publié dans Bonjour Polska! | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Séminaire de l’association Les Polonaise de France, Polki we Francji: potencjał i motywacja

Affiche/programme du séminaire

Affiche/programme du séminaire

L’association Les Polonaises de France organise le 15 juin prochain à Toulouse (France) un séminaire intitulé “Polki we Francji: potencjał i motywacja” auquel j’ai l’honneur d’être invitée à participer en tant qu’intervenante, aux côtés de  Dagmara Dmitrzak, psychologue et coach, Lidka Mailliet-Woźniak, juriste, Grażyna Lorente, spécialiste du webmarketing et directrice du marketing StrefaPL.

le samedi 15 juin 2013 à Toulouse (France),
de 13h30 à 19h30, suivi d’un cocktail.
Participation gratuite.
(Télécharger l’affiche/programme du séminaire ici)

Mon intervention traitera d’une carrière dans un environnement multiculturel, franco-polonais, et de mon parcours en tant qu’immigrée en Pologne. Sans révélér le contenu de mon intervention, disons qu’en soit le fait d’être invitée à un séminaire organisé par une association de Polonaises en France qui se déroulera en polonais, est un beau symbole de mon intégration.

Pour tout renseignement et inscription, merci de vous adresser par email à lespolonaises@gmail.com – ou par téléphone +33 (0) 5 61 26 16 29.

Au plaisir de vous rencontrer, d’échanger et de partager à Toulouse ou ailleurs !

Publié dans Uncategorized | Marqué avec , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Le film Etrangers/Obcokrajowcy sur le site de financement participatif Ulule.fr

Comme suite à notre émission de ce matin avec le réalisateur français Loïc Gatteau, je vous rappelle le site Internet de Polafilms : www.polafilms.pl sur lequel se trouve la démo du film documentaire Etrangers/Obcokrajowcy, la présentation de l’équipe et du projet.

Sur http://fr.ulule.com/etrangers/ vous trouvez toutes les informations sur le financement participatif du projet et pouvez apporter votre contribution au projet.

Enfin si vous souhaitez en savoir plus sur le système de financement participatif, consultez l’article en français sur ce sujet sur www.echos.pl ou le portail polonais www.crowdfunding.pl.

Publié dans Bonjour Polska!, Communauté : nous, vous, ils | Laisser un commentaire

Loic Gatteau, réalisateur français installé à Varsovie, invité de Bonjour Polska! ce merc. 15/05 à 10h

Ce merc. 15 mai, à 10h dans Bonjour Polska! j’aurai le plaisir d’accueillir le réalisateur français installé à Varsovie depuis 6 ans, Loïc Gatteau. On y parlera de son parcours, de sa Pologne, lui qui, déformation professionnelle oblige, a un regard particulier, et de son projet de film documentaire – franco-polonais – dont je vous ai déjà parlé ici même ! Rendez-vous demain à 10h sur www.radiownet.pl pour le direct !

Publié dans Bonjour Polska! | Laisser un commentaire

Etrangers/Obcokrajowcy, un documentaire inédit sur les Français en Pologne

Il y a 3 ans déjà, le réalisateur français installé en Pologne, Loïc Gatteau (www.polafilms.pl) m’a proposé de travailler avec lui en tant que directrice de production et journaliste sur projet de film documentaire qu’il souhaitait réaliser. Un film d’entretiens dans lequel des Français et des Polonais, connus ou anonymes, livreraient leur témoignage, à part égale, les uns sur leur choix d’avoir émigré en Pologne, leur vie dans leur pays d’accueil, leur vision de la France, d’être Français à l’étranger, et d’être  immigrés… les autres sur le regard qu’ils portent sur ces étrangers dans leur pays, leurs habitudes, leurs attitudes,…

Screen Shot 2013-05-11 at 2.08.52 PM

Très vite plein d’enthousiasme, Loïc et moi avons mis sur pied le projet, réalisé de nombreux entretiens, acquis le soutien de notre parrain artistique, le réalisateur franco-polonais Krzysztof Rogulski, celui de l’artiste Reni Jusis pour la musique du film, réalisé la démo du film (visible sur http://fr.ulule.com/etrangers/) et sélectionné les Français et les Polonais qui seront interviéwés dans le film.

Et puis est venue la question financière. Car on a beau ne pas être vénals, un film de qualité demande un minimum de moyens financiers. Ah ! la culture, quel noble métier. Mais qu’il est dure de réunir de modestes fonds (12 000 euros) pour faire un film qui parlera, au-delà des communautés françaises et polonaises, d’un sujet bien plus universel. Ce film livre des réflexions sur l’immigration dont on ne parle jamais, celle de citoyens issus de pays dits riches vers des pays plus pauvres : les Allemands en Pologne, les Américains en France, les Occidentaux en Asie ou en Afrique… Quels types d’étrangers sont-ils, quelles attitudes ont-ils dans leur pays d’accueil, quel regard portent-ils sur leur pays d’origine, aidés par la distance géographique et intellectuelle. Et leur hôtes, comment reçoivent-ils ces étrangers, sont-ils des immigrés « comme les autres »,…

C’est ce qui m’a plu dans ce projet dès le début : un regard nouveau sur un phénomène grandissant à l’aire de la mondialisation où les pays riches piétinent économiquement et intellectuellement. Un phénomène dont on ne parle pas, ou très peu, et lorsqu’il est traité dans les médias c’est toujours à travers le portrait de Français et leur réussite  économique.

Dans le film Etrangers/Obcokrajowcy, 4 Français et 4 Polonais aux situation socioprofessionnelles très différentes - un ouvrier à la retraite de la banlieue de Lodz, un rappeur de Cracovie, un cadre dirigeant de Gdansk, un traducteur de Poznan et une spécialiste en finance de la 3e voie, et un coach et psychologue et une femme de ménage de Varsovie s’expriment librement et sincèrement, sans tabou, sans censure pendant 52 minutes.

Le film a déjà acquis le soutien logistique de la société Peugeot Radziminska à Varsovie, de l’Ambassade de France à travers le réseau de l’Institut Français et des Alliances Françaises en Pologne et du sénateur francophone et francophile Marek Ziolkowski. Mais cela n’est pas suffisant !

Après nous être tourné vers les entreprises, des sponsors potentiels, avoir déposé un dossier auprès de l’Institut du film polonais (PISF) pour obtenir une aide à la production – sans succès malheureusement -, le projet prend un nouveau tournant dans sa recherche de fonds : il est mis entre les mains de la communauté et soumis à l’innovant système du  financement participatif sur la plateforme française très reconnue Ulule.

Toutes les informations sur le film, les personnes partipant au projet, le système de financement participatif sont disponible en français et en polonais sur http://fr.ulule.com/etrangers/.

Pour en savoir plus sur le mode innovant de financement de projets par le financement participatif en polonais : http://crowdfunding.pl.

Publié dans Communauté : nous, vous, ils, Coups de coeur, Uncategorized | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Communiqué de la Société des membres de la Légion d’honneur et de l’Ordre national du Mérite, section polonaise, relatif au projet de statue Marie Skłodowska-Curie à Varsovie

Comme promis lors de mon émission du 3 avril dernier avec M. Jean Caillot, voici ici le communiqué de la Société des membres de la Légion d’honneur et de l’Ordre national du Mérite, section polonaise, à l’origine du projet de statue Marie Skłodowska-Curie dans la vielle ville de Varsovie.

En juillet 2011, à l’occasion du centenaire de l’attributiond’un deuxième prix Nobel à Maria Skłodowska-Curie, la Pologne a célébré cet évènementen baptisant de son nom un nouveau pont sur la Vislule au nord de Varsovie.

En France le nouveau Président de la République a tenu à déposerdes fleurs sur le monument de Pierre et Marie Curie le jour de sa prise defonction.

La Société des membres de la Légion d’honneur et de l’ordreNational du Mérite section polonaise a pris l’initiative de s‘associer à cet évènementpour honorer la mémoire de cette Grande Polonaise. Des différenteslocalisations pour édifier une statue à son effigie,   l’endroit leplus proche du lieu de naissance de Maria Skłodowska a été choisi – sur l’escarpede la Vistule de la vieille ville (Nowe Miasto) près de l’église de laVisitation de la Vierge, au bout de la rue Koscielna.

Maria Skłodowska est née le 7 novembre 1867 dans unimmeuble de la rue Freta où actuellement se trouve le Musée Marie Skłodowska-Curieainsi que le siège de la Direction générale de la Société Polonaise de Chimie.

Maria Skłodowska, dans son enfance, venait souvent sepromener sur l’escarpe de la Vistule. Elle s’y rendit également pendant sa dernièrevisite en Pologne. « J’ai fait unepromenade solitaire vers la Vistule. (….) Il y a une chanson de Cracovie quiconte, que le charme des eaux polonaises est si grand que celui qui les a aimésune fois ne les oubliera jamais, jusqu’à sa mort. (…) Ce fleuve a pour moi uneattirance dont je ne suis pas capable de comprendre l’origine ». Ellea écrit ces mots deux ans avant sa mort, pendant son séjour à Varsovie pourl’ouverture de l’Institut du Radium.

La sculpture en bronze d’une hauteur de 2 mètres sur unsocle de 80 centimètres constituera une petite architecture qui enrichira l’escarpe,et complètera la vue sur la Vistule et les fontaines du Parc Multimédia encontre bas. Un concours restreint est en cours et le choix de la sculpturedevrait intervenir dans les mois qui viennent.

Les accords de principe des autorités de la ville deVarsovie ont été donnés.

La Société des membres de la Légion d’honneur et de l’OrdreNational du Mérite est très honorée que le Président de la République, monsieurFrançois Hollande ait bien voulu accorder son haut patronage à ce projet.

Une souscription est ouverte. Les donations  doivent fairel’objet d’un virement bancaire sur le compte de la Société (Stowarzyszenie CzłonkówLegii honorowej i francuskiego Narodowego Orderu Zasługi, ul. Jazgarzewska 17 /2, 00-730 Warszawa)à la banque PKO BP S.A. VIo à Varsovie 02-515, rue Pulawska 15 nr de compte 861020 1068 0000 1502 9976 9042: SWIFT BPKO PL PW.

Publié dans Communauté : nous, vous, ils | Laisser un commentaire

Jean Caillot, invité de Bonjour Polska! ce mercredi 3 avril

Ce mercredi 3 avril, j’accueille dans Bonjour Polska! un grand homme des relations polono-françaises, s’il en est : Jean Caillot, fondateur en 1995 de la Chambre de commerce française en Pologne, président de la section polonaise des décorés de la Légion d’honneur, fervent défendeur de la culture française en Pologne et insatiable promoteur des liens entre la France et la Pologne. On lui doit notamment la statue de Charles de Gaulle sur le rond point varsovien éponyme et le buste de Napoléon dans la capitale polonaise, pour ne citer que quelques-unes de ses réalisations. Il nous parlera de son parcours, de ses engagements – nombreux – et de ses projets, lui qui ne cesse d’aller de l’avant…
Rendez-vous en direct sur www.radiownet.pl à 10h ce mercredi 3 avril.
(Ré)écoutez les podcasts des émissions passées sur :
http://www.radiownet.pl/#/etery/bonjour-polska-czyli-spotkania-po-francusku
et suivez l’émission sur la page Facebook de Bonjour Polska (http://www.facebook.com/bonjour.polska?fref=ts), la page de l’emission ou le blog virginie-en-pologne.net.

Publié dans Bonjour Polska! | Laisser un commentaire

Po świętach

Début mars déjà les grands génies de la publicité avaient adapté leurs messages aux fêtes à venir… 3 semaines plus tard. Oubliée la large gamme de soupes des producteurs d’instantanées, il n’y en a plus bien sûr que pour le traditionnel “żurek” ; Les chocolats n’ont jamais été aussi télégéniques ; Les magasins, jusqu’à la plus petite boutique, déjà revêtaient les couleurs jaunes
et vertes de circonstances… Tout a pris soudainement un accent pascal… Jusque dans les produits types médicaments facilitant la digestion – il est vrai que vu l’orgie qui nous attend, ils risquent de devenir, le temps d’un week-end, un produit de grande consommation.

Quelques jours après cette observation, j’appelle mon électricien qui doit finir de monter l’interphone de mon appartement depuis plusieurs semaines. Toujours débordé, il me répond immanquablement, « je vous rappelle la semaine prochaine ! ». Evidemment la semaine suivante, c’est à moi de le recontacter si je veux entendre le doux son de sa voix, sans cela il m’oublie.
Je reviens donc vers lui, armée de patience, car c’est un homme charmant, il a juste le défaut d’être compétent donc très demandé. Sur ce il troque son invariable réplique contre un « ouh la la, je ne pourrais pas venir avant les fêtes, je vous rappelle « po świętach » (après les fêtes de Pâques) ». Soit. Je n’ai d’autre choix que de prendre mon mal en patience en n’oubliant pas de signaler mes visiteurs de faire sonner mon téléphone quand ils sont devant ma porte afin que je leur ouvre…

Fin mars, je reçois un appel de mon opérateur téléphonique qui me propose une offre multimédia à laquelle justement je voulais souscrire. Ravie de ne pas avoir me déplacer, je règle toutes les questions par téléphone. Je recevrais le matériel et le contrat signer par coursier trois jours plus tard, le rendez-vous est pris.
Trois jours plus tard, pas de coursier. Je contacte alors mon opérateur et lui explique la situation, nous cherchons un créneau pour une nouvelle livraison mais mon interlocutrice me dit « ah ! maintenant je ne peux vous proposer qu’une livraison « po świętach ». Le 4 avril cela vous convient-il ? ».

Un peu étonnée par l’expression saisonnière, pour le moins incontournable, « po świętach », je prends quelques minutes pour me plonger dans l’univers traditionnel polonais et ce que j’avais oublié – force de se laisser prendre dans le rythme d’un quotidien surmené – m’apparaît soudain évident. Pour se consacrer à l’une des plus riches et plus belles traditions polonaises, empreinte d’une certaine piété et tout à la fois d’un joie profonde, il faut nécessairement se préparer spirituellement mais aussi consacrer du temps pour apprêter sa maison, qui recevra famille et amis, et sa table qui nourrira généreusement tant de convives.
Amis lecteurs, à mon tour de vous souhaiter, d’agréables préparatifs en famille et de très joyeuses fêtes de Pâques entourés de ceux que vous chérissez. Je vous donne rendez-vous « po świętach ».

Publié dans Insolites/ clin d'oeil | 2 commentaires

Les noms des stations de la la 2e ligne de métro de Varsovie révélés

Alors que la construction du tronçon central de la 2e ligne du métro varsovien – devant initialement être en fonction pour transporter les supporters de l’Euro de football 2012 qui s’est tenu du 9 juin au 1er juillet derniers jusqu’au Stade national – n’est encore qu’un vaste chantier dont la date de fin n’est qu’hypothétique, le conseil municipal de Varsovie a annoncé le 7 mars dernier avoir arrêté les noms des stations actuellement en travaux.

La poésie et la créativité de noms reconforteront à n’en pas douter les Varsoviens – humour ! – qui souffrent des travaux depuis déjà plus d’un an et pour une durée encore inconnue !

Les 7 stations de cette partie centrale de la ligne qui s’étend du quartier de Wola à celui de Praga-Północ sur 6,1 km porteront les noms suivants :

  • Rondo Daszyńskiego (situé au rond point Daszyńskiego)
  • Rondo ONZ (situé au rond point ONZ)
  • Świętokrzyska (à la croisée des rues Świętokrzyska et Marszałkowska)
  • Nowy Świat – Uniwersytet (à la croisée des rues Świętokrzyska et Nowy Świat)
  • Centrum Nauki Kopernik (dans le quartier Powiśle, sous le tunnel Wisłostrady)
  • Stade Narodowy (à la croisée des rues Sokola et Zamoyskiego)
  • Dworzec Wileński (place Wileński)

La construction de ce tronçon central qui permet de relier la rive gauche et la rive droite de Varsovie représente l’investissement dans les transports publics le plus élevé de la part des collectivités locales en Pologne. Le développement de ce projet coûte en effet plus de 5,3 milliards de zlotys, dont 3 milliards sont fournis par l’Union européenne.

Kevin François et Virginie Little

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire