La PRL c’est tendance !

Nous vivons en Pologne une période sociologiquement intéressante. Après avoir renié et dénigré la période communiste de son histoire connue sous le très officiel nom de République Populaire de Pologne (Polska Rzeczpospolita Ludowa, PRL), la société polonaise a fait un gros travail de deuil et d’acceptation de son passé au point qu’aujourd’hui cette période et ce qui s’y rapporte soit devenu à la mode.

Le bar à lait (bar mleczny) Prasowy à Varsovie

 

30 ans après la déclaration de l’état de guerre, la PRL c’est tendance !

Le site inPRL.pl (Born in the PRL) qui permet aux internautes de partager leurs souvenirs d’enfance sous la PRL, a été élu site de l’année dans le cadre du concours Webstar Festival.

Les éditions Polska Niezwykła, comme bien des maisons d’édition surfent également sur la vague, en proposant une encyclopédie illustrée en 3 tomes – Auto-Moto PRL, Ikony PRL, Życie PRL (Auto-moto de la PRL, les icônes de la PRL, la vie sous la PRL) – avec plus de 1 500 illustrations – pour le prix d’environ 69 zlotys.

 

Le cinéma n’est pas en reste. Que ce soit des comédies comme Rewers ou des thrillers très bien ficelés comme Kret, les cinéastes polonais profitent de leur liberté d’expression pour excercer leur art. On est loin de l’humour de Miś et autres Rejs, mais c’est plaisant à regarder et ça nous – étrangers – enseigne toujours quelque chose de véridique sur la façon dont vivaient alors nos camarades polonais.

 

Las du libéralisme ambiant et du quotidien d’aujourd’hui, un journaliste de Gazeta Wyborcza et sa compagne, Witold Szabłowski et Izabela Meyza, ont décidé le 22 juillet 2011 de remonter le temps en vivant exactement comme Pan Kowalski en 1981. Ils racontent leur expérience – pas si positive que cela – dans leur Nasz Mały PRL (Notre petite PRL), en utilisant le vocabulaire d’époque qui va bien, s’il vous plait. Ils ont ainsi déménagé pour habiter dans un appartement d’un blokowiec, se sont procuré une meblościanka (étagère qui prenait tout le mur, style épuré et imitation bois, style des années 1970-1980.

 

C’est justement en lisant le jadłospis (menu) d’un bar mleczny (bar à lait), autre symbole fort de la PRL, que j’ai réalisé qu’après avoir bani certains mots du vocabulaire courant “pour cause de connotation PRL”, on revenait aujourd’hui sans complexe à cette terminologie. Et on peut désormais appeler son chef “Panie Kierowniku” sans risquer de l’offusquer, ça le fera même sans doute rire !

This entry was posted in Insolites/ clin d'oeil and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *